Contres-indications

Bien que les massages bien-être ont de nombreux bénéfices, il y a toutefois des contres-indications à prendre en compte :

  • Femmes enceintes
  • Inflammation des articulations (entorses, déchirures musculaires ou ligamentaires, polyarthrite rhumatoïde…)
  • Inflammation de la peau : (brûlures, plaies ou cicatrices récentes, plaies ouvertes, coupures, dermatoses, eczéma, psoriasis…)
  • Traitements lourds (chimiothérapie, AVC, VIH…)
  • Maladies évolutives
  • Interventions chirurgicales de moins de 6 mois
  • Troubles circulatoires (varices, phlébite, ulcères)
  • Problèmes cardiaques et hypertension
  • Maladies liées aux os : ostéoporose…

Liste non exhaustive, en cas de doute, consultez votre médecin traitant.

Les techniques pratiquées en massage bien-être ne s’apparentent en rien, ni dans le contenu, ni dans les objectifs à la pratique masso-kinésithérapie, ni sexuelle. Art-R4321-1 du code de la santé publique.